“Îlot sacré”

  • Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
  • Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
  • Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
  • Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
  • Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao

    testo

    questa immagine rappresenta tutta la planimetria dell edificio
    Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
    Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
    Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
    Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
    Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao
    Questa immagine fa parte della mappa di cafarnao


    Une zone particulière du village de Capharnaüm a été soumise à de multiples interventions au cours du temps. Il s’agit de l’ “Îlot sacré” définit ainsi car il contient la pièce tant vénérée par les premiers disciples de Jésus, dans laquelle ils faisaient mémoire de la présence du Maître et de ses enseignements dans la maison de Simon Pierre. C’est cette pièce vénérée qui, devenue ensuite un lieu de pèlerinage pour les premiers chrétiens, a été reconstruite sous la forme d’une Domus Ecclesia puis d’une église octogonale.

    Jésus établit sa résidence dans la maison de Simon Pierre, son "quartier général" et le centre du rayonnement de son ministère en Galilée. Dans cette maison Jésus vit, guéri, enseigne et instruit les disciples (Mc 3,20, 4,10 à 11 Mc, Mc 3,31 à 35).

    Les divers changements ont rendu difficile la lecture des phases les plus anciennes de la maison. Les fouilles ont mis en lumière la ligne de murs qui forme les pièces principales de la maison et les différentes successions des étages pavés qui indiquent une longue période de présence ininterrompue depuis la période hellénistique. Avec la base de fouilles faites dans d'autres zones résidentielles on a également réussit à avoir une meilleure compréhension des vestiges retrouvés et à avancer une hypothèse reconstruite à partir des premières attestations de vénération.

    Animation historique

    Modélisation 3D - Archéologie Virtuelle:
    Luciano Pugliese et Antonio Leopardi
    avec la contribution scientifique de p. Stanislao Loffreda OFM
    et p. Eugenio Alliata OFM pour la Custodie de Terre Sainte.